Maison nommée ECHO, construite par l’équipe de l’Ontario, prête pour le Décathlon solaire 2013 organisé par le département de l’Énergie des États-Unis.
Maison nommée ECHO, construite par l’équipe de l’Ontario, prête pour le Décathlon solaire 2013 organisé par le département de l’Énergie des États-Unis.

«La technologie à triple vitrage rempli à l’argon sélectionnée tant pour les portes que pour les fenêtres a certainement été un atout qui a contribué au bon classement de notre maison dans les épreuves relatives au bilan énergétique et à la zone de confort», ont expliqué les ingénieurs de la maison ECHO, équipe de l’Ontario.

L’équipe de l’Ontario a réussi à obtenir la sixième place du classement général lors du Décathlon solaire 2013 organisé par le département de l’Énergie des États-Unis qui a pris fin en octobre. Dans le cadre de cet événement, des équipes collégiales s’affrontaient pour concevoir, construire et veiller au bon fonctionnement de maisons à énergie solaire rentables, éconergétiques et attrayantes. JELD-WEN Canada est fier d’avoir participé à ce projet ambitieux à titre de commanditaire (https://fr.jeldwen.dfmdemos.com/blog/2013/04/09/jeld-wen-canada-commanditaire-de-l’equipe-de-l’ontario-pour-l’edition-2013-du-decathlon-solaire/) en faisant don de portes et fenêtres éconergétiques pour la maison durable construite par l’équipe. Comme son titre le laisse entendre, le Décathlon solaire se compose de dix épreuves. L’équipe de l’Ontario s’est classée première dans la catégorie convoitée de l’ingénierie, première ex aequo dans celles du bilan énergétique et de l’eau chaude, deuxième dans celle de l’abordabilité et quatrième ex aequo dans celle de l’attrait pour le consommateur.

L’équipe de l’Ontario se compose de plus de cent étudiants et membres du corps professoral provenant de l’université Queens, de l’université Carleton et du collège Algonquin. L’équipe a conçu et construit la maison écologique ECHO pour montrer qu’il est aujourd’hui possible pour la génération Y de choisir un mode de vie durable. Unis par l’ardent désir de promouvoir l’énergie renouvelable et un mode de vie durable, les membres de l’équipe ont une vision de l’avenir où les maisons à consommation énergétique nette zéro seront monnaie courante partout au Canada et ailleurs dans le monde. Ce type de maisons est construit à l’aide de technologies solaires et éconergétiques qui visent à produire au moins autant d’énergie par an que ce qu’elles consomment.

D’une superficie de 87,32 m2 (940 pi2) et d’une valeur de 257 000 $, la maison ECHO comprend une aire ouverte composée d’une cuisine, d’un salon et d’une salle à manger, ainsi qu’une chambre principale, une salle de bains et une pièce polyvalente (pouvant servir de deuxième chambre ou de bureau). L’équipe a d’abord construit la maison en Ontario, puis l’a démontée, expédiée en Californie et remontée en moins de neuf jours en vue du Décathlon solaire, qui commençait le 3 octobre à Irvine, en Californie.

JELD-WEN a interviewé l’équipe pour en apprendre davantage sur l’expérience qu’elle a vécue dans le cadre du Décathlon solaire et sur l’utilisation des produits JELD-WEN.

Jeld-Wen : Quels ont été les aspects les plus enthousiasmants, gratifiants et difficiles du Décathlon solaire?

L’équipe de l’Ontario : Le Décathlon solaire encourage les étudiants à réfléchir de manière durable et à intégrer des solutions intelligentes à la vie quotidienne. La plus grande difficulté a été de concevoir et de construire une maison qui pourrait être expédiée à 3 000 milles, montée en neuf jours, puis démontée en six jours! Nous étions enthousiastes à l’idée de montrer à plus de 20 000 visiteurs notre maison, leur prouvant qu’il était possible de concevoir des produits et solutions durables et responsables. Il a été gratifiant de terminer 6e au classement général, remportant la 1ère place dans les épreuves de l’ingénierie, de l’eau chaude et du bilan énergétique, ainsi que la 2e place dans celle de l’abordabilité. JELD-WEN a joué un rôle essentiel dans notre réussite en combinant des produits de qualité supérieure avec un excellent service à la clientèle lorsque ses représentants ont travaillé avec nous. Nous leur sommes reconnaissants de leur soutien et nous espérons que la position dominante de JELD-WEN sur le marché des portes et fenêtres conduira à d’autres partenariats.

Porte isolée en acier JELD-WEN à coefficient K faible et offrant une étanchéité qui surpasse les normes de l’industrie.
Porte isolée en acier JELD-WEN à coefficient K faible et offrant une étanchéité qui surpasse les normes de l’industrie.

Jeld-Wen : Que vous ont apporté les produits JELD-WEN dans la compétition?

L’équipe de l’Ontario : Nous avons reçu beaucoup de compliments sur les fenêtres noires épurées et quelques visiteurs curieux ont pu admirer l’aspect moderne des portes métalliques. La technologie à triple vitrage rempli à l’argon sélectionnée tant pour les portes que pour les fenêtres a certainement été un atout qui a contribué au bon classement de notre maison dans les épreuves relatives au bilan énergétique et à la zone de confort. Dans le cadre de l’épreuve relative à l’attrait pour le consommateur, où la maison est jugée sur la valeur qu’elle offre au propriétaire, l’abordabilité et la durabilité des fenêtres en vinyle revêtues d’aluminium ont permis à la maison de se démarquer.

Jeld-Wen : Quels sont les facteurs les plus importants pour vous au moment de choisir les portes et les fenêtres d’un bâtiment éconergétique?

L’équipe de l’Ontario : Notre décision était fondée sur trois critères : le rendement, l’abordabilité et l’esthétique. Il est important que les portes et fenêtres soient sélectionnées adéquatement pour aider à maintenir un confort constant dans la maison. Pour y parvenir, il faut également accorder une attention particulière à la dimension, l’emplacement et l’orientation des fenêtres à l’aide de la modélisation énergétique. Cette dernière aide l’équipe à connaître le bon niveau d’isolation, l’apport de chaleur par rayonnement solaire nécessaire pour réduire les frais de chauffage et la quantité de lumière naturelle entrant dans la maison. Il faut que la maison reste chaude en hiver et fraîche en été. Les produits doivent également être abordables afin de réduire le coût du projet et le rendre accessible au plus grand nombre possible de propriétaires, et ce, sans faire de compromis quant à leur rendement. Enfin, il est également essentiel que les portes et fenêtres soient esthétiquement plaisantes. Pour cela, il faut parfois associer différentes conceptions et couleurs avec la même technologie (par exemple, triple vitrage rempli à l’argon et revêtements à faible émissivité). En outre, les ingénieurs doivent travailler en collaboration avec les concepteurs pour créer des produits commercialisables qui correspondent aux styles appréciés par les clients. Lorsque ces trois critères sont combinés de manière efficace, l’installation de portes et fenêtres éconergétiques ajoute beaucoup de valeur à un bâtiment.

Dans la deuxième partie, nous nous pencherons de manière approfondie sur l’utilisation de portes et fenêtres éconergétiques, et notamment sur les avantages qu’elles offrent et les défis qu’elles présentent. Nous verrons également les qualités à rechercher dans une porte ou une fenêtre.

Auteure

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.