Acheter une maison, neuve ou usagée, constitue un événement important dans une vie. Il s’agit aussi d’un investissement majeur pour lequel il est préférable d’être bien conseillé et informé.

Nous avons récemment fait appel à un courtier hypothécaire qui a bien voulu partager ses conseils et sa vision du marché immobilier avec nous.

1.  Établir votre budget

Il est astucieux de faire appel à votre courtier hypothécaire afin qu’il puisse établir avec vous le budget pour votre achat.  Le but n’est pas de vous donner accès à votre maximum d’emprunt, mais bien de respecter vos besoins et de définir avec vous votre flexibilité.

2. Les avantages de la pré-approbation

La pré-approbation (aussi appelée pré-qualification ou garantie de taux) par l’intermédiaire d’un courtier hypothécaire est une bonne stratégie quand vient le temps d’entreprendre vos recherches pour une propriété. Elle vous permet de vous garantir un taux d’intérêt pendant votre processus. Elle a pour fonction de vous protéger contre les hausses de taux et vous pourrez tout de même bénéficier des baisses de taux le cas échéant.  En général, votre courtier sera en mesure de vous garantir un taux pour une période de 120 jours, mais à une certaine période de l’année, cette garantie peut aller jusqu’à 7 mois.

3. Entourez-vous de professionnels dans le domaine

Faites en sorte de vous entourer des gens formés et expérimentés pour vous aider tout au long des étapes de votre acquisition. Votre courtier hypothécaire, votre courtier immobilier et votre courtier en assurances sont vos 3 meilleurs alliés dans la bonne marche de votre projet. À chacun son métier !

4. Possibilité de procéder à l’achat d’une propriété + rénovations.

Les statistiques démontrent que 86% des gens vont procéder à des rénovations dans la première année suivant l’achat de leur nouvelle propriété.  Il est possible de prévoir d’ajouter un montant supplémentaire à votre emprunt au moment de l’achat et ainsi éviter d’encourir un prêt supplémentaire dans la prochaine année.

«Rares sont les fois où les clients acheteurs disent : la maison est parfaite et je n’aurai rien à faire pour les 10 prochaines années!  Le budget des Canadiens est serré et le prix des maisons ne cesse de monter.  Ajoutez les frais de la vie quotidienne, la garderie des enfants à payer et un resto de temps en temps, comment le nouvel acheteur va t-il réussir a rénover sa cuisine ou encore changer sa toiture ?  À moins de gagner à la loterie ou d’hériter d’une grande tante riche sans enfant, le toit aura eu le temps de se retrouver sur la tête des clients !» explique avec humour M. Martin Patenaude, courtier hypothécaire chez Multi-Prêts hypothèques.

Portrait du marché immobilier résidentiel au Canada

Voici les perspectives du marché de l’habitation au Canada, parue dans le quatrième trimestre de 2012 à la SCHL.

Reventes

Les ventes de logements existants conclues par l’entremise du Multiple Listing Service® (MLS®) ont ralenti jusqu’à présent cette année. À l’avenir, l’activité devrait demeurer relativement stable sur le marché de la revente. Selon les prévisions, les ventes MLS® se chiffreront à 457 400 en 2012, puis leur nombre connaîtra en 2013 une légère hausse qui le portera à 461 500.

Prix de revente

Les perspectives des ventes étant plutôt stables, le marché des logements existants restera équilibré durant la dernière partie de 2012 et en 2013. Ainsi, le prix MLS® moyen devrait croître à un taux semblable ou légèrement inférieur à celui de l’inflation.

Et les taux d’intérêts, eux ?

Même si l’incertitude est considérable, les taux hypothécaires ne devraient pas changer cette année. De légères hausses sont attendues l’an prochain, mais les taux resteront bas dans une perspective historique.

*Référence LAPRESSE.CA , sondage 9000 répondants, 69% en accord .

Merci à M. Martin Patenaude pour cette collaboration. Pour toutes questions, vous pouvez le joindre au 514 984-0853.

Auteure

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.