Il y a quarante ans, JELD-WEN portes et fenêtres a mis au point un procédé exclusif visant à utiliser les déchets de bois dans la fabrication de parements moulés en fibre de bois pour porte intérieure. Forte de sa riche expérience de chef de file en matière de pratique et de produits écologiques, JELD-WEN poursuit ses efforts en conception et en instauration de mesures respectueuses de l’environnement.

Minimiser les déchets
En début de l’année 2009, le manufacturier de portes et fenêtres JELD-WEN a pris l’initiative de mieux gérer ses matières résiduelles. L’usine de Saint-Apollinaire a mis en place un comité de gestion environnementale afin d’analyser les opportunités et permettre ainsi de réduire à la source les déchets générés lors de la fabrication. L’entreprise s’est engagée dans la mission « ICI On Recycle! » de l’organisme Recyc-Québec, en charge de promouvoir une gestion responsable des matières résiduelles. Du même fait, l’objectif de réduction de 60% des matières résiduelles élaboré par Recyc-Québec se devait d’être respecté. L’usine de Saint-Apollinaire a donc, en moins d’un an, rencontrée cet objectif. C’est donc dire qu’avec une augmentation de ses ventes, l’entreprise a réduit de 60% les matières résiduelles soit près de 70 tonnes de déchets.

Plusieurs actions ont été prises afin de permettre l’atteinte de cet objectif ambitieux :
• la sensibilisation des employés par la mise en place d’un journal interne et des rencontres d’employés à plusieurs reprises
• le retour de carton d’emballage aux fournisseurs afin de les réutiliser
• traiter les produits seconds
• récupérer les polythènes d’emballage
• réutiliser les produits seconds (vitres, portes, etc.)
• réduction de rapports papier
• mise en place de recyclage général à la grandeur de l’usine
• etc.

L’usine JELD-WEN de Saint-Apollinaire est présentement en attente de l’obtention du niveau le plus élevé de la mission «ICI On recycle» de Recyc-Québec soit celle de la performance. Ce niveau demande de recycler, récupérer et revaloriser plus de 80% des matières résiduelles que l’usine génère lors de la production de ses portes et fenêtres. Le comité de gestion environnementale a mis en place un système de comptabilisation de l’ensemble des matières résiduelles et est en mesure de constater à chaque mois l’atteinte de son objectif.

Maximiser l’utilisation efficace des matériaux

L’optimisation de l’utilisation des matériaux est certainement un aspect primordial de la gestion des matières résiduelles. Grâce à un système d’optimisation, d’un suivi rigoureux de la consommation, des pertes et des reprises de matière première, l’usine de Saint-Apollinaire est en mesure d’agir afin d’améliorer l’efficacité de l’utilisation des matériaux.

Promouvoir la gérance de l’environnement
La promotion de la gérance de l’environnement se fait au moyen de rencontre d’employés à tous les trimestres et par la publication d’un journal électronique sur les actions mises en place par l’entreprise. De plus, la politique environnementale de JELD-WEN oriente les opportunités à rencontrer pour responsabiliser l’entreprise envers la gestion environnementale. Voici les principaux éléments touchés par cette politique :

• Établissement des locaux en harmonie avec son environnement
• Bois d’œuvre et autres ressources naturelles
• Gestion des déchets et recyclage
• Durabilité, longévité et choix des matériaux
• Consommation énergétique
• Performances des produits
• Émissions dans l’air et l’eau
• Qualité de l’air intérieur
• Adhésion aux associations professionnelles en lien avec l’environnement
• Formation

Jérôme Samson
Ingénieur industriel
JELD-WEN

Auteure

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.